Liens vers les pages web anciennes du KKE

Les sites internationaux du KKE sont déplacés progressivement à un nouveau format de page. Vous pouvez trouver les versions anciennes des pages déjà mises à jour (avec tout leur contenu), en suivant ces liens.

GRAND RASSEMBLEMENT DU KKE A ATHÈNES

Le mercredi 5 juin 2024, un grand rassemblement a été organisé en plein centre d'Athènes, devant le Parlement grec (place Syntagma), et fut le précurseur du renforcement décisif du KKE aux élections européennes du 9 juin dans le plus grand centre urbain du pays et dans toute la Grèce.

Des milliers de personnes et de jeunes gens ont envahi le centre-ville, dansun moment de calme dans la bataille électorale qui se poursuit sans relâche jusqu'à la dernière minute avant la fermeture des bureaux de vote dimanche prochain.

Dans son discours, D. Koutsoumbas, Secrétaire Général du CC du KKE, anoté que voter pour le KKE est un acte important au niveau européen. Il a également souligné que "l'Europe des peuples dont nous rêvons, se construit à partir d'aujourd'hui avec des luttes conjointes. Demain, cette Europe sera réelle et les jeunes générations pourront vivre dans un continent européen libéré de la pauvreté, du chômage, des guerres, de l'exploitation et du déracinement".

D. Koutsoumbas a appelé le peuple à condamner le gouvernement de la Nouvelle Démocratie qui cherche à poursuivre sa politique criminelle, utilisant le prétexte de la "stabilité"."Le gouvernement de la ND aura beaucoup plus de mal avec un KKE beaucoup plus fort et un peuple beaucoup plus déterminé à lutter pour ses droits".

Le SG du CC du KKE a également évoqué les responsabilités des partis de la social-démocratie, affirmant que SYRIZA et le PASOK "avec la ND votent au Parlement européen les décisions de l'UE qui sont critiques pour le peuple, alors qu’au cours de ces cinq années, ils ont voté au Parlement grec les projets de loi cruciaux de l'UE".

Se référant aux grandes grèves qui sont organisées ces jours-ci en Grèce (par les ouvriers du métro de l'Attique, qui mènent une grève de plusieurs jours, par les mineurs de Chalcidique, qui luttent contre la journée de travail de 12 heures et pour des augmentations de salaire, par les travailleurs de la santé dans les hôpitaux publics), il a appelé le peuple à renforcer le KKE qui est "le seul parti qui est un contrepoids au gouvernement de la ND, ainsi qu’à l’UE antipopulaire et à ses partis".

Depuis ce grand rassemblement préélectoral, D. Koutsoumbas a évoqué la lutte du peuple de Palestine et l'immense vague de solidarité qui s'est également manifestée en Grèce avec l'action irremplaçable du KKE. Il convient de noter qu'à ce moment-là, les milliers de manifestants ont déployé une immense bannière, avec l'image emblématique d'un enfant qui porte le drapeau palestinien.

Le SG du CC du KKE a dénoncé le gouvernement de la Nouvelle Démocratie qui "s'implique de plus en plus dans les guerres de l'UE, en Ukraine et au Moyen-Orient" et a appelé le peuple à "transformer les élections en la plus grande manifestation anti-guerre, avec des centaines de milliers de personnes tenant et mettant dans l'urne le seul bulletin de vote qui porte en grosses lettres: "Non aux guerres des impérialistes", "Liberté pour la Palestine"", le bulletin de vote du KKE".

D. Koutsoumbas a également fait remarquer, entre autres, que "les luttes que nous avons menées et celles que nous mènerons sont écrites sur le bulletin de vote du KKE que vous prendrez dans vos mains dimanche. Un bulletin de vote qui unit toutes les luttes: la lutte des travailleurs de LARCO, qui se battent contre vents et marées et tiennent le coup; celle des dockers, des livreurs d’"E-food", des travailleurs du bâtiment, des travailleurs de la santé; la lutte des paysans pour leur survie; la lutte pour sauver les maisons du peuple de la mise aux enchères; la lutte des retraités pour une vie digne; Celle des femmes pour leur émancipation et pour l'égalité au travail, à la maison et dans la société; la lutte des jeunes gens, pour une éducation de qualité, un travail avec des droits etune vie dans laquelle ils peuvent s'épanouir. En votant pour le KKE nous exigeons plus fermement tout ce à quoi nous avons droit et dont nous sommes privés".

À la fin du rassemblement, les participants ont déployé une nouvelle bannière géante portant les initiales du parti de la classe ouvrière: "KKE".